Acrostiche Amicale

Il faisait froid cette nuit-là, las de ce temps maussade je marchais,las de ce temps maussade, je voguais sans but dans le parc solitaire,Maudissant la monotonie de la vie qui m’avait été attribuée.Et seul, je ne pouvais que laisser divaguer mes idées vers ce cimetière“Faut faire avec ce qu’on a”, Lire la suite…

Par Hemrys, il y a

Nuit

Une nuit de pleine lune, et tout semble apaisé,Une nuit de pleine lune, et tout semble harmonieux, Une nuit noire, et les ténèbres semblent réveillées, Une nuit noire, et les ténèbres sont orgueilleuses.Mais une si sombre nuit reflète aussi un bonheur indescriptible,Cette nuit si sombre où cette personne semble retrouver Lire la suite…

Par Hemrys, il y a

Biographie : Angèle Guérin

Guérin Angèle, 20 ans, Rennes. Née le 31 décembre à Stavanger Pourquoi utilisez-vous votre vrai nom ? Pour, entre autres, pouvoir me faire connaître. J’aime bien être appréciée anonymement, c’est vrai. Mais je dois aussi avouer que je préfère lorsqu’on sait qui je suis. Quand avez-vous commencé à écrire ? Lire la suite…

Par Hemrys, il y a

Jeu de Funambule

Les yeux revolvers enflamment les regards parcimonieux, Les xylophonistes troublent les mélodies aux airs harmonieux, Le monde est une énigme, L’homme est insondable, Passant de fourberies conceptuelles au réfléchissement d’intellectualité, Il est complètement enfoui dans sa pluridimensionnalité, La foi s’attaque aux facettes de la raison, Le conscient n’est pas maitre Lire la suite…

Bateau pirate

Sur l’océan noir, je vois le bateau pirate qui divague, De bâbord à tribord sans arrêter les vagues, Et les petits galets de rochers se dépassent, À faire chavirer le cœur à marée basse, Du pirate, trépasse et passe, D’instrumental à infrabasse. La mer s’étend à perte de vue, L’horizon Lire la suite…

La Glace À La Violette

Chaque respiration semblait absorber et éjecter de la chaleur solide. En ce soleil frappant, même à l’ombre cette activité avait pris une bien grande importance. Néanmoins, elle n’avait rien perdu de son caractère naturel. On ne respirait pas douloureusement, on mêlait son corps à l’atmosphère. Tout semblait ainsi en ordre. Lire la suite…

Par Hemrys, il y a

Le Grand Voyage

Dans le blanc complet se détachait une tache sombre. Un traîneau naviguait sur la mer, laissant une longue trace derrière lui. Heureusement pour lui, le soleil était encore du matin, il allait avoir le temps d’atteindre la forêt qui se dessinait au loin. Emmitouflé dans un énorme manteau, un petit Lire la suite…

Par Hemrys, il y a

Wild Child

L’autoradio crachait la musique à plein volume. « Strawberries and Cigarettes » de Troye Sivan. Sur le rétroviseur, un sapin odorant oscillait au rythme des virages. Parfum Wild Child. Sur le tableau de bord se trouvait une fleur. Une marguerite, si je me souviens bien. Nicola m’avait expliqué que c’était Lire la suite…

Par Hemrys, il y a