Maladie perpétuelle

Impulsivité sensuelle

Tromperie du bonheur

Ultimatum du cœur


Faillite conjugale

Sensation générale

Liaison de la prose

Avènement morose


Fugue artistique

Imagerie mélancolique

Désir printanier

Passion enfumée


C’est la maladie du bonheur

Service réservé

J’ai mal à mon cœur


C’est la confidentialité de mon seuil qui fait ma torpeur

Et le rectangle du carré qui fait la beauté de ses mœurs


Servi sur un plateau

Je viens de l’arracher

Qu’est-ce qu’il est beau

Oh oui, c’est mon cœur.

Poème extrait du recueil “à en devenir bon”

Thomas Alexis

Loading Likes...
Catégories : Poésie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *